Ce samedi 23 novembre, malgré la pluie persistante, enfants, familles, jeunes élus du CMJ, enfants des écoles et accueils de loisirs, Maison des Habitants Joséphine-Baker... tous ont répondu présent pour planter des jeunes chêne, érables, charme, aubépine, noisetiers... issus du bois de Boissy.

Une centaine de personnes équipées de gants et de pelles ont planté les mini forêts urbaines de demain. Une végétalisation de l'espace public qui concrétise une action de l'Agenda 21 de lutte contre les îlots de chaleur et de protection de la nature. Ces plantules sont en effet des arbres sauvés de la future zone de déboisement pour la création du 2e accès des Portes de Taverny.

A la suite de cette plantation participative conviviale et très suivie, Mme le maire a dévoilé la plaque obtenue par la ville pour sa "1e fleur des villes et villages fleuris" avant de donner les conclusions de plus d'un an de travail sur l'Agenda 21 et révéler les actions issues des concertations de l'Ecofabrique.

Des jeunes élus du CMJ ont témoigné de leur travail participatif dans la création de panneaux pédagogiques et "espace sans tabac". Trois membres de l'ecofabrique (groupe de 40 tabernaciens volontaires pour travailler sur l'Agenda21) ont expliqué les méthodes de travail et le fruit de leurs réflexions commune avant d'inviter chacun à participer dans l'après midi à des ateliers de fabrication de produits ménagers et cosmétiques naturels, sans perturbateurs endocriniens.

Une belle journée, malgré la météo, sous le signe de l'engagement collectif et de la démarche éco-citoyenne.