Environnement

Taverny, une ville respectueuse de l'environnement

Atouts :

Richesse du territoire urbain (ressources, diversités : urbaine, forestière, espace vert, superficie agricole vierge à exploiter).

Biodiversité, nature en ville

  • Ville fleurie avec un travail sur les plantes vivaces dans le fleurissement.
  • Développement des jardins familiaux.
  • Espace verts et forêts à proximité, écrin de verdure : forêt de Montmorency, Boissy.
  • Zones de biodiversité/ culture environnementale (ruches, arboretum…).
  • Présence de sources d’eau.
  • Gestion différenciée des espaces verts.
  • Zéro phyto.

 
Patrimoine bâti

  • Kiosque à musique.
  • Bâtiments scolaires datant du XIXe siècle.
  • Cave gallo-romaine.
  • Nombreux bâtiments municipaux.

 
Urbanisme durable, propreté

  • Ville relativement propre.
  • Travail sur l’éclairage public :  diminution de la pollution visuelle et dépenses énergétiques, travail sur l’éclairage des bâtiments municipaux.
  • Aménagement urbain durable : installation d’enrobé tiède pour éviter les effets de serre.
  • Choix de réaliser des contrats de suivi sur les marchés de chauffage.

 
Gouvernance, organisation

  • Volonté municipale de développer l’Agenda 21.
  • Mobilisation des équipes en relation avec le public (centres sociaux, écoles, accueil de loisirs) sur les questions environnementales.

Faiblesses :

Biodiversité, nature en ville

  • Incidence de l’éclairage public sur la biodiversité à plus ou moins long terme.

 
Energie

  • Eclairage urbain qui n’est pas basse consommation.
  • Vieux bâtiments énergivores à réhabiliter.
  • Nombreux bâtiments municipaux nécessitant de démultiplier les détecteurs de présence (lumière, eau) et d’agir pour la rénovation des bâtiments (vitrages, toitures…).
  • Problème de suivi et manque d’objectifs sur les contrats de suivi des marchés de chauffage.

 
Patrimoine bâti

  • Cave gallo-romaine qu’il est nécessaire d’entretenir car laissée à l’abandon pour l’instant.

 
Urbanisme durable, foncier

  • Disparition des prairies par la construction de zones industrielles et zones d’habitations.
  • Nuisances et pollution liées à la densité urbaine, AMS, circulation dense dans le centre-ville.

Gestion de la ville

  • Absence de produits écologiques pour l’entretien des locaux.

Communication, sensibilisation

  • Travail de communication pour expliquer le principe de friche et de réservoir de biodiversité.
  • Manque de visibilité.